Une nouvelle vedette à la station SNSM de Bénodet

CD29-Bernard GALERON

 

Bénédiction de la vedette « Da Viken » de la station SNSM de Bénodet

L’action de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM)

Le territoire du Finistère, bordé par 1200 km de côte, est le premier département maritime de France métropolitaine. C’est aussi le département où la SNSM met en œuvre le plus de moyens avec notamment 28 stations permanentes , 787 bénévoles, 2 centres de formation de nageurs-sauveteurs, 10 canots tous temps et 17 vedettes.

La SNSM est une association reconnue d’utilité publique qui a pour mission la sauvegarde des vies humaines le long des côtes de France. Elle s’investit concrètement dans trois domaines d’activités :

  • les interventions en mer effectuées par les sauveteurs embarqués bénévoles (7 000 personnes secourues chaque année)
  • la formation des nageurs-sauveteurs (32 centres de formation, 1/3 des plages de France surveillées)
  • le conseil et la prévention auprès des usagers de la mer et la formation grand public

Une convention de partenariat entre la SNSM et le Conseil départemental

Particulièrement attentif à la sécurité maritime qui contribue à améliorer l’attractivité économique de son territoire, le Conseil départemental du finistère soutien la SNSM dans le cadre d’une convention de partenariat pluriannuelle.

Sur la période 2015-2018 le Département prévoit une aide au fonctionnement avec un budget prévisionnel de 814 162 € et un soutien à l’acquisition et à l’entretien de la flottille. Pour le financement de la vedette Da Viken la subvention départementale s’élève à 150.000 €.

La vedette « Da Viken »

La station SNSM de Bénodet Sainte-Marine est présidée par Guy L’HARIDON et comprend 18 bénévoles. Les démarches ont été engagées dès 2011 pour remplacer la vedette « Lapous Moor II », datant de 1993.
La station de sauvetage inaugure le 5 mai 2018 l’arrivée de la vedette nouvelle génération SNS 219, baptisée « Da Viken » (« Pour toujours » en breton), en présence de l’amiral Xavier de la GORCE, Président de la SNSM.
Construit par le chantier Sibiril-Technologies de Carantec, cette vedette a une durée de vie programmée de 30 ans. L’équipage sera au minimum de quatre personnes et pourra accueillir jusqu’à 20 naufragés.

 

Aller en haut