Agriculteurs : un dispositif d'aide à la reconversion

© CD29 - B.Galeron

Soutien aux agriculteurs finistériens en difficulté.

Le point sur un dispositif Finistérien d’aide à la reconversion

Le Finistère compte près de 500 allocataires du RSA relevant du régime agricole, dont 27% d’exploitant.e.s. Les éleveur.se.s bovins, lait et viandes représentent un tiers de ces allocataires.

Depuis plusieurs années, le Conseil départemental, la Chambre d’agriculture, la Mutualité Sociale Agricole et l’Etat se coordonnent dans le Finistère pour repérer, alerter et proposer un soutien aux agriculteur.trice.s en situation économique et/ou sociale fragilisée.

Une expérimentation unique en France

Cette coordination a pris une nouvelle ampleur en début d’année 2018 avec le lancement d’une expérimentation visant à accompagner de manière plus concrète les agriculteur.trice.s en difficulté. Les partenaires associés à cette réflexion sont la Chambre d’agriculture, la Mutualité Sociale Agricole, le Conseil départemental du Finistère, l’Etat et le Conseil régional.

Cette expérimentation repose sur deux volets :

  • Une sécurisation financière qui s’appuie sur les dispositifs de droit commun (Revenu de Solidarité Active et Prime Pour l’Activité) et l’attribution d’une enveloppe complémentaire de soutien financé par l’Etat à hauteur de 1 000 € mensuel par exploitant.e.
  • Un accompagnement à l’arrêt d’activité et à la reconversion de 12 à 15 exploitant.e.s concerné.e.s par l’arrêt de leur activité agricole.

L’action a démarré depuis le 1er février 2018 et se déroule jusqu’à fin janvier 2019. Elle accueille autant d’hommes que de femmes, originaires de l’ensemble du Département.

Les premiers enseignements

Les exploitant.e.s concerné.e.s faisaient peu recours au RSA, à la Prime pour l’Activité ou autres fonds d’aides disponibles, du fait notamment d’une méconnaissance de ces dispositifs.

L’expérimentation s’est traduite par l’ouverture de ces droits pour une partie des exploitant.e.s. Actuellement, 4 des 12 exploitant.e.s (33%) bénéficient d’une allocation RSA, d’un montant mensuel moyen, financé par le Conseil départemental, de 1 456 €.

La démarche a permis également de simplifier le parcours des usagers dans le traitement de leurs droits sociaux, leur permettant de se concentrer à plein sur leurs projets professionnels.

Cette expérimentation doit permettre d’adapter les réponses apportées à l’ensemble des agriculteurs confrontés à des difficultés importantes et souhaitant se reconvertir.

Aussi une mission va être confiée dans les six prochains mois au groupe Askoria pour :

  • étudier de nouvelles formes d’accompagnement du monde agricole,
  • adapter l’offre de service social pour les publics en milieu rural,
  • définir le parcours d’insertion proposé aux exploitants agricoles au RSA.

Sur le même sujet

Informations complémentaires

Contact(s)

Conseil départemental du Finistère
32 bd Dupleix - CS29029
29196 Quimper cedex
02 97 76 20 20

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut