1% artistique pour le collège Les Sables Blancs à Concarneau

© Atelier de l’île, architectes et paysagistes / Nikolas Fouré

Champs de vision, de Nikolas Fouré

Présentation de l'oeuvre

Une constellation de miroirs convexes joue avec l’idée de surveillance engendrée par l’architecture panoptique et claustrale du patio du Collège. Le miroir convexe de
sécurité et/ou de surveillance est un objet banal, dont la multiplication décuple les points de vue sur l’espace ambiant, tel un kaléidoscope. Le mur-aveugle, appelé mur-écran, devient alors mur de projection, pouvant cultiver notre imaginaire et nous inviter au récit. Si la circularité des miroirs contraste avec l’orthogonalité du patio, on peut aussi déceler dans cette répétition formelle une affinité avec les formes primordiales de la nature, astres et atomes. Les reflets - toujours mouvants - nous invitent aussi à élargir la question de savoir qui nous sommes, de l’image de soi à la relation entre soi et le monde.

L'artiste

Nikolas Fouré est né à St Nazaire en 1976. Il vit à Rennes, enseigne à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand et travaille un peu partout.

Mettant en relation les formes de la Nature et nos artefacts, Nikolas Fouré s’attarde à disséquer autant qu’à synthétiser nos modes de représentation. D’une manière générale, les formes et les gestes qu’il fait exister questionnent l’individu et le monde dans lequel nous vivons, comment il agit sur nous et comment nous agissons sur lui. Quelles sont les inter-relations dans cet espace commun ? Comment le monde nous construit autant que nous le construisons ?

Informations complémentaires

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut